Ce qui se passe quand une fille tombe amoureuse : biologie vs psychologie

Mais pourquoi une fille tombe amoureuse? Oui je sais l’Amour est une chose irrationnelle, magique, inexplicable…
Et pourtant, sans vouloir faire mon scientifique de base, l’Amour est avant tout une histoire de biochimie et de psychologie. Et comprendre ces quelques mécanismes sous-jacents peut se révéler incroyablement intéressant et utile pour améliorer sa vie sociale et romantique.

1/ Les produits chimiques de l’amour

Lorsqu’il y a de l’Amour dans l’air, alors il y a de la chimie dans votre cerveau. Et c’est cette “chimie” qui explique pourquoi une fille peut s’attacher à nous, et inversement… Plusieurs substances sont concernées :

#La dopamine

C’est un neuro-transmetteur qui est libéré quand on éprouve toute sorte de plaisir, y compris l’Amour (et le sexe)… Cette dopamine augmente aussi la quantité de testostérone que notre corps produit… Résultat : si vous transpirez et que vous avez plus de pulsions sexuelles quand vous êtes avec une fille dont vous êtes amoureux, c’est normal.

Friends

De façon pratique, vous pouvez tenter de faire augmenter le taux de dopamine dans le cerveau d’une fille en faisant en sorte qu’elle se remémore une situation où son taux de dopamine était élevé… Vous pouvez par exemple orienter vos discussions sur des sujets plus émotionnels en posant des questions de type : “Quelle est ta plus grande passion dans la vie?”, “Décris-moi moment où tu as vécu un grand moment de fierté?” etc…

 

#noradrénaline et phényléthylamine

Quand les filles tombent amoureuses, leur corps produit de la noradrénaline et la phényléthylamine. Celles-ci augmentent l’intensité de l’attention qu’elle vous porte et provoque un sentiment d’euphorie. C’est une des raisons qui explique que les femmes sont souvent “exclusives” en Amour (car elles sont généralement concentrées sur un seul homme)… Ça explique aussi qu’on peut avoir des difficultés à dormir au début d’une relation (sentiment d’excitation et de joie).

Certaines de ses molécules sont libérées lorsque l’on mange certains aliments, comme le chocolat, le vin rouge, le fromage de chèvre… N’oubliez pas, une fille se rappellera davantage ce qu’elle a éprouvé en votre présence, que la teneur de vos discussions… Donc si elle passe un bon moment, et qu’elle prend du plaisir (en mangeant et en buvant par exemple), alors elle aura tendance à associer ce plaisir à votre compagnie, et sera plus encline à s’attacher…

 

#l’ocytocine

L’ocytocine est libérée de diverses façons, y compris pendant les câlins et le sexe. Les femmes en produisent bien plus que les hommes (nous les hommes nous n’en produisons pas pendant l’orgasme, nous produisons plutôt de la dopamine, ce qui explique d’ailleurs pourquoi nous sommes moins susceptibles de tomber amoureux de quelqu’un juste sur la base de relations purement physiques). Autre information importante : l’ocytocine fait tomber les barrières émotionnelles, ce qui nous amène à être à l’aise et donc à « baisser la garde »… L’ocytocine est ce qui créé ce sentiment d’attachement que nous ressentons envers l’autre quand on tombe amoureux. Quand votre partenaire n’est pas là, nous en produisons en quantité moindre et nous ressentons un manque… Voilà pourquoi on peut parfois se sentir «accro» à une fille…

Toutes ces substances participent au cercle vertueux de l’Amour : le plaisir sexuel et l’attachement sentimental libèrent un faisceau de produits chimiques et ces derniers vous donner une plus grande attention à l’autre, tout en cherchant à produire de plus en plus de ces mêmes produits chimiques. L’amour (et le sexe) agissent donc sur notre cerveau comme une véritable drogue (naturelle).

Mais même si vous saviez comment obtenir tous ses produits chimiques et les utiliser en bonnes quantités, ça ne serait pas suffisant pour faire tomber n’importe quelle fille amoureuse de vous… Car tomber amoureux est aussi une question d’expériences passées et de préférences personnelles…

 

2 / Chimie vs Psychologie : les styles d’attachement amoureux

Chaque fille réagit à une combinaison bien spécifique d’hormones, ce qui rendrait impossible la création d’un philtre d’amour universel.. En plus de cela, des paramètres plus complexes rentrent en jeu. Les psychologues appellent ça les «styles d’attachement», car oui la psychologie s’invite dans la partie. Même avec le bon dosage de substances chimiques envoyées dans le cerveau d’une fille, son psychisme peut mettre un veto… En gros : les substances chimiques préparent le terrain, mais la psychologie rend la chose plus personnelle et nuancée…

Les styles d’attachement amoureux désignent les liens émotionnels qui s’établissent entre deux partenaires. L’intimité partagée avec l’autre vient ressasser à l’intérieur de nous des expériences et des attentes non réalisées. Cette théorie de l’attachement, provient souvent directement de la relation parent-enfant passée. Ainsi les différences entre le style d’attachement de la fille que vous convoitez et le votre, peut expliquer une non-compatbilité ou des malaises dans votre relation.

Il y a 4 styles d’attachement différents :

  • Confiant: une personne au style confiant se repose généralement sur les autres, et n’a aucun problème à se fier à des personnes tierces. Les personnes au style confiant s’assument tels qu’ils sont. Ainsi, une fille qui a ce style d’attachement ne vous harcèlera pas jour et nuit pour essayer de grappiller une minute de votre vie, ou ne fuira pas si les choses deviennent sérieuses… Une fille confiante prendra le temps de s’investir dans une relation, mais ne vous manipulera en aucun cas.
  • Anxieux: Les filles qui ont un style d’attachement anxieux sont généralement des filles qui n’ont pas confiance en elles. Ce type de filles veut souvent s’investir rapidement, et prend les choses très au sérieux dès le début d’une relation. Parfois jusqu’à l’obsession… Et une fille anxieuse préfèrera être dans une relation insatisfaisante plutôt que de mettre un terme à cette relation par peur d’être seule.
  • Évitant: Ce type de fille ne recherche pas une vraie relation amoureuse car elle préfère généralement être seule. Une fille « évitante » à tendance à avoir une haute opinion d’elle-même, mais une image négative des autres. Et quand elle ressent qu’une personne s’attache à elle, elle se renferme généralement sur elle-même, et arborent souvent une carapace dure à briser… Même si elle a des sentiments pour vous, elle fera tout pour vous les cacher. Ça ne signifie pas que ce sont des cas désespérés, juste que cela demande parfois de l’énergie pour s’installer dans une relation amoureuse stable.
  • Craintif: les personnes de style craintif sont souvent des gens qui ont vécu un traumatisme par le passé (petit ou grand)… Ils ont une très pauvre estime d’eux-même, et pensent qu’ils ne méritent pas l’intérêt et l’affection des autres. Ces personnes doivent commencer à s’accepter telles qu’elles sont pour démarrer une relation amoureuse saine. Ce genre de fille a souvent besoin d’être rassurée…

Parmi ces 4 styles d’attachement, l’un d’eux est plutôt « toxique » (style craintif), deux peuvent être problématiques (les styles anxieux et évitant) et le profil confiant est tout à fait sain.

Peu importe ce que la biochimie du cerveau d’une femme pourrait lui dire, sa personnalité et son expérience (à travers les styles d’attachement) l’emporteront sur la décision finale (ce qu’elle doit ressentir pour vous).

 

Ok mais à qu’est-ce que savoir tout ça peut m’apporter?

Je ne vais pas vous donner de formule magique pour faire tomber une fille amoureuse (même si j’y travaille)… Mais comprendre (un peu mieux) comment fonctionne l’amour peut, cependant, augmenter les chances de trouver la fille parfaite pour vous et créer une relation saine et satisfaisante pour vous deux.

Par exemple, le toucher et les câlins peuvent faire ressentir une forme d’attachement entre deux personnes grâce aux substances chimiques libérées dans le cerveau. En prendre conscience vous permet d’accélérer ce procédé d’attachement ou au contraire, en prendre conscience pour mieux le freiner.

Comprendre le style d’attachement d’une fille peut vous aider à lui donner ce dont elle a besoin dans une relation, ou décidez de trouver quelqu’un d’autre si vos styles d’attachement ne correspondent pas. Gardez bien cela en tête : vous avez beau n’avoir fait aucun faux pas, le cerveau d’une fille peut inconsciemment comprendre que vous n’avez pas les mêmes styles d’attachement et décider de mettre fin à votre histoire (ou tout simplement ne jamais tomber amoureuse)… C’est une raison possible qu’il est difficile d’analyser de façon rationnelle.

La science qui traite des relations amoureuses n’est pas une formule magique. Il faut simplement prêter attention aux habitudes, aux comportements et aux préférences avec un regard rationnel. Vous pouvez utiliser cette connaissance scientifique sur le cerveau pour développer une attraction naissante (ou déjà là). Avec un peu de temps, les bonnes techniques (cf les articles de ce blog et nos guides), la bonne compatibilité, l’attraction pourra se transformer en Amour !

 

Prenez soin de vous,

Ben.

 

Laisser un commentaire